Plateformes pour Freelances, la fête a neuneu

Sébastien Broquet freelance 0 Comments

Partagez :

La vie de freelance a un coté exaltant, chaque jour de nouveaux défis, de nouvelles rencontres et de nouvelles choses a apprendre.

Pourtant il y a un quelque chose de pourri sur le marché.

Entre les appels d’offre publiques ridicules et les sites d’annonce privés qui ne le sont pas moins, difficile pour le freelance et ses clients de déterminer le prix juste d’une prestation.

Meme si cela fait un moment que je relève des perles dans le domaine (et pas qu’en France) la suivante a déclenché ce post :

Designer toutes les pages pour le site d’une agence de communication et web agency Creation site web Referencement Print Creation graphique Vous devrez paramétrer tous les modules pour un SEO parfait …500 euros (en tout, pas par jour)…

Sur la forme déjà, on comprend le besoin général mais difficile de faire une offre de service avec un contenu aussi léger. Sur le prix, comme d’habitude on ne frôle pas la correctionnelle, c’est carrément ridicule et le coup de grâce arrive quand on découvre le donneur d’ordre. Passe encore qu’un jeune entrepreneur sans moyen et sans compétence dans le domaine tente le coup mais une agence de communication et de création de sites web, on croit rêver. Mais finalement le pire c’est qu’en moins de 24 heures, 7 freelances se sont portés candidats à la réalisation du projet…

Quoique je fasse je ne trouve aucun gagnant dans l’affaire. Si je me mets à la place de la super agence qui propose de projet je pourrais à la rigueur me dire que si quelqu’un est assez con pour le prendre c’est une bonne affaire. Mais soyons clair, à ce niveau de prix au mieux le résultat sera naze si toutefois le site est fini un jour. Quant à l’image de la boite si l’affaire s’ébruite…

En tant que freelance c’est l’intérêt économique qui est plus que douteux. Si c’était un tout petit projet, disons 10 heures de travail, 500 euros moins les charges -> 250 euros soit 25 euros de l’heure de salaire (soit moins qu’un plombier en province) ça pourrait paraître rentable pour un débutant, sauf que les 10 heures il va déjà les passer rien qu’en discussion avec le client pour définir son besoin. Donc au final on doit plutôt être prêt des 2,5 euros de l’heure et encore je n’ai pas compté le coût de la commission de la plateforme. Gémial, on peut se payer des freelance pour beaucoup moins que le SMIC.

Enfin pour les plateformes de mise en relation, c’est contre productif. Si leur objectif est de prendre une commission et peu importe la qualité du service, on comprend l’intérêt pour le bon coin dans le domaine des offres d’emploi. A ce rythme je ne donne pas cher de leur activité car la plupart des professionnels sérieux ne les fréquenteront plus et les acheteurs préféreront revenir au bon vieux réseautage. Il est d’ailleurs assez navrant de voir à quel point on met en avant les métriques de volume sur ces plateformes, désolé les gars mais quand on m’annonce qu’il y a 250 000 freelances sur la plateforme et qu’en X années elle a généré 50 000 missions ça ne me fait pas rêver, une mission tous les 5 ans, ça ne vaut même pas la peine de prendre le temps de remplir son profil.

Formidable tous perdants !

Alors rappelons quelques règles basiques :

  • Pour l’acheteur
    • le moins cher est rarement le meilleur rapport qualité prix, encore moins quand on parle de ressources humaines
    • si on étrangle les fournisseurs au bout d’un moment il n’y en a plus (ils sont tous morts ou refusent de vous répondre)
    • un Freelance c’est pour un projet ponctuel donc le tarif horaire est supérieur a celui d’une ressource interne, si c’est pour une activité pérenne embauchez et si vous n’avez pas les moyens faites le vous même ou laissez tomber.
    • Si vous pensez qu’un projet nécessite 10 jours de travail, comptez en 20 et multipliez par le taux horaire chargé d’un de vos employés de niveau équivalent, vous aurez une idée du tarif de base.
  • Pour le freelance
    • On n’accepte pas n’importe quoi à n’importe quel prix sinon le marché s’effondre et on travaille pour rien (quelque fois, ne rien faire rapporte plus).
    • Calculez votre prix de revient en fonction de ce que vous valez et de vos charges, vous êtes entrepreneur apprenez la gestion et à valoriser votre activité
    • Rappelez vous toujours que ce qui est gratuit n’a pas de valeur dans une entreprise
    • 20% des clients génèrent 80% des emmerdes et 20% des clients génèrent 80% de votre rentabilité et ce ne sont pas les mêmes (j’aime la loi de pareto)
  • Pour les plateformes
    • Modérez vos offres, si c’est la foire à neuneu, vous n’attirerez ni les gros donneurs d’ordre ni les freelance les plus qualifiés

Si vous connaissez une plateforme sérieuse faites moi signe pour que je corrige cet article, en attendant je me demande si ça ne vaudrait pas de coup de lancer un projet dans le domaine ?

 

 

Résumé
Plateformes pour Freelances, la fête a neuneu
Sujet
Plateformes pour Freelances, la fête a neuneu
Description
Quand on se met à son compte, le plus dur est de trouver des clients. Le web est désormais envahie de plateforme qui prétendent vous aider à en trouver, j'ai un doute sur leur efficacité
Auteur
Editeur
Digital Senpai
Logo éditeur
Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *