Prix d’un site internet, partie 2

Sébastien Broquet site internet 2 Comments

Partagez :

Dans le précédent article, j’ai survolé les éléments amont qui font le prix d’un site internet. Aujourd’hui je vais rentrer un peu plus dans le dur du projet à part entière.

La phase de Design

Bon, vous avez fait appel à un expert du digital, vous avez phosphoré tout seul ou entre amis ou vous avez fait appel au petit cousin qui dépanne régulièrement le PC familial. Au bout de quelques semaines de réflexion intense vous savez maintenant pourquoi vous allez faire votre site internet. Sabrez le champagne, le plus dur est fait…

Maintenant il convient de savoir ce que vous allez faire.

Avant de plonger dans la phase développement / hébergement il faut vous arrêter sur le look & feel de votre site internet. Vous allez désormais parler d’UX design, d’interface utilisateur, d’expérience client…

Bien évidemment vous pouvez vous précipiter chez des prestataires en ligne comme Wix qui se feront une joie de vous proposer un site tout fait (ou presque) et “gratuit” (la création est gratuite, l’utilisation non…). Mais si vous voulez faire les choses sérieusement et si vous avez déjà dépensé quelques centaines d’euros dans la phase amont quel est l’intérêt d’avoir le même site internet que tout le monde ?

Je passerai pour l’instant les problématiques liées au SEO dont on reparlera un peu plus tard mais jetez un œil à ce que l’on peut trouver en termes de bibliographie sur le design des sites internet.

Pensez vous vraiment que si des experts passent des centaines de pages à vous l’expliquer on peut le simplifier en 3 clics ?

Ci dessous deux livres de base sur le sujet :

Pas besoin d’être un expert pour lire et comprendre ces livres, “don’t make me think” peut d’ailleurs s’appliquer à d’autres domaines que le web.

Pensez expérience client, est ce que c’est simple, clair, intuitif ou est ce que vous devez réfléchir pour trouver ce que vous cherchez ?
Il y a 15 ans le consommateur ne savait pas réellement ce qu’il voulait sur internet, aujourd’hui il sait exactement ce qu’il attend et il est fortement conseillé de lui demander son avis y compris lors de la phase de conception.

Vous l’aurez compris, si on en a les moyens il vaut mieux faire appel à un spécialiste de l’ergonomie web qui évidemment n’est pas gratuit. Reste aussi la possibilité d’acheter un “template” ou modèle de site sur une place de marché comme par exemple http://themeforest.net/ mais dans ce cas il faut disposer de ressources techniques pour la mise en oeuvre.

Si la réalisation de votre logo vous a coûté un minimum de 200€, pensez qu’il représente 5% de ce que vous voyez sur une page web (si vous n’avez pas oublie de le mettre). Pourquoi les 95% restant seraient il gratuits ?

Quelques semaines et quelques centaines d’euros plus tard vous avez votre design.

Et maintenant zou, en ligne !

Enfin presque….

Vous savez pourquoi vous faites un site internet, ce qu’il va faire et à quoi il va ressembler. Vous avez donc tout un tas de jolis dessins et une conviction.

C’est déjà énorme mais ça manque de concret.

Vous avez juste oublié un petit détail : le contenu !

Personnellement je n’achète pas un livre avec une jolie couverture et 150 pages blanches. Votre site doit avoir un minimum de contenu au démarrage ne serait ce que pour lui assurer un référencement dans les moteurs de recherches et surtout pour convaincre le visiteur que vous savez de quoi vous parlez.

Il vous faudra donc plusieurs pages de texte (au moins 1000 mots pas page pour faire sérieux), des images, vidéos, des liens vers d’autres sites traitant du même sujet….

Tous ces éléments peuvent se faire en “do it yourself, ou DIY” mais ce n’est pas évident à moins que ce ne soit votre métier.

Ils nécessitent également des outils spécifiques qui coûtent, en vrac :

  • Des logiciels
    • Photoshop pour travailler les photos
    • un logiciel de montage vidéo
  • Un appareil photo de bonne qualité, ou un smartphone si vous voulez passer plus de temps sur photoshop
  • Une caméra et un trépied
  • Un fond vert
  • De l’éclairage
  • Une paire de mains…..

Il y a des chances que le processus de création de contenu vous amuse mais qui s’occupe de vos clients pendant ce temps ?

La bonne nouvelle c’est que l’on peut sous traiter tout ça, la mauvaise c’est que ce n’est pas gratuit et qu’au final c’est souvent le contenu qui coûte le plus cher dans un site internet.

Vous trouverez des ressources partagées sur le sujet en ligne, elles seront moins chères mais évidemment moins pertinentes que des contenus produits spécialement pour vous.

Le contenu c’est le nerf de la guerre, nous en reparlerons dans la partie SEO, mais rappelez vous que ce n’est pas un “one shot”, il faudra alimenter votre site en contenu chaque mois, semaine, jour, heure en fonction de votre activité et de votre concurrence.

Et maintenant je peux mettre en ligne ?

Presque….

Qui dit site internet dit nom de domaine, technologie et hébergement.

Nom de domaine

Prévoyez de dépenser au moins 15€ par an et par nom de domaine, mais vous risquez de vouloir dépenser un peu plus. 15€ c’est le prix fort pour un site.fr ou un site.com. Bien souvent vous pourrez obtenir un nom de domaine inclus dans votre pack d’hébergement.

Mais encore une fois ça n’est pas aussi simple qu’il y parait. Vous voudrez probablement protéger votre marque et acheter plusieurs noms de domaine. Prenez ce site par exemple. Au démarrage j’ai acheté digital-senpai.fr et digital-senpai.com, mais j’aurais probablement intérêt à acheter digitalsenpai.fr et digitalsenpai.com. Je manque un peu de fonds, ça attendra. Comme je suis installé en Bretagne je pourrais également être intéressé par digital-senpai.bzh et digitalsenpai.bzh mais à 50€/an le nom de domaine ça commence à faire un petit budget….

Avoir plusieurs noms de domaines, vous permet de protéger votre marque, de cibler plus précisément notamment en mettant votre site en plusieurs langues clairement identifiées, d’optimiser son référencement local…

Ce qui est certain c’est qu’il vous en fait au moins un, qu’il soit explicite et le plus court possible (n’espérez pas que les clients retiennent un nom de domaine trop long ou trop abscon).

Pour vous faire une idée de la multitude d’options à votre disposition jetez un oeil à l’excellent site de Safebrands. Vous pourrez aussi déterminer si le nom de domaine de vos rêves est toujours disponible.

Technologie

Et oui, à un moment quand même il va falloir faire un peu d’informatique. Si vous êtes une brute du code vous allez vous lancer dans un développement à partir de zéro en vous saisissant de votre notepad mais pourquoi réinventer la roue ?

Il existe aujourd’hui de nombreux “frameworks” vous permettant de créer votre site avec très peu de programmation. Certains sont gratuits comme WordPress, Joomla, Drupal, d’autres vous coûteront cher comme les solutions Microsoft, Oracle, Sitecore…

Il n’y a pas de solution miracle la technologie de votre site internet vous coûtera entre quelques centaines d’euros (il y a de chance que même pour un framework gratuit vous ayez besoin d’extensions payantes) et plusieurs dizaines de milliers d’euros si vous optez pour des solutions plus puissantes.

C’est la phase préliminaire, cf la partie 1 qui répondra à cette question.

L’hébergement

Non le cloud n’est pas un nuage et non les sites internet ne se génèrent pas spontanément. Une fois le développement bien avancé il va vous falloir mettre en ligne votre site et malgré la multitude de solutions dans ce domaine ou à cause de la multitude de solutions vous allez vous arracher les cheveux.

Votre site doit être placé sur un serveur physique, quelque part dans le monde. Les premiers forfaits d’hébergement coûtent quelques euros par mois mais vous pouvez monter à plusieurs centaines voire milliers d’euros pas mois.

Le choix de votre solution va dépendre à la fois de la technologie de votre site internet et du volume de visiteurs que vous pensez accueillir. Si vous partez de frameworks gratuits, vous pourrez généralement obtenir des hébergement peu coûteux alors que paradoxalement plus votre solution est chère et plus l’hébergement vous coûtera cher car il sera technologiquement complexe.

Partons de quelque chose d’extrêmement classique : un site wordpress.

La technologie est “simple” (Linux+Apache+MySql), presque gratuite et largement distribuée. Vous pouvez trouver des packs d’hébergement sérieux à partie de 5€ par mois. J’évacue tout de suite les solutions d’hébergement “gratuites” qui implique sue l’hébergeur injecte dans votre super site des publicités que vous ne choisissez pas.

Vous devrez ensuite choisir entre un hébergement dédié ou mutualisé. A 5€ c’est généralement mutualisé, c’est à dire que sur un même serveur il y aura plusieurs sites internet de plusieurs clients. Si c’est valable pour quelques dizaines de visiteurs par jours la solution est limité et risquée. Limitée car pour que plusieurs sites internet différents fonctionnent sur le même serveur il faut limiter les options disponibles et risquée car vos petits camarades sont autant de failles de sécurité pour vous. Enfin le serveur mutualisé étant limité en capacité, si un autre site a beaucoup de trafic ou est codé avec les pieds, il pourra ralentir votre site en consommant toutes les ressources du serveur.

Bien sur vous pouvez opter dès le départ pour l’hébergement sur un serveur dédié. Les tarifs débutent autour des 30€ par mois. L’avantage c’est que vous êtes seul maître à bord et que la solution est généralement évolutive. Le problème c’est que vous êtes aussi seul maître à bord et qu’il va falloir administrer votre serveur (c’est comme un PC, mises à jour, anti-virus, firewall, installation d’applications….).

Sans connaissances dans le domaine, temps ou prestataire extérieur, c’est mort.

Ca y est mon site est fini…

On sabre le champagne pour la deuxième fois, le site est en ligne, il fonctionne et en plus il contient des choses très intéressantes. FIN

Vous avez dépensé un minimum de 3000€ avec un récurrent de 1000€ par an et vous pouvez repartir penser à votre coeur de métier.

Là logiquement, comme 80% des entreprises vous vous dites que vous êtes tranquille pour 5 ans. Vous avez tort, si c’est vraiment ce que vous pensez, il valait mieux ne pas faire de site.

Le plus complexe et le plus cher commence…..

Résumé
Prix d’un site internet, partie 2
Sujet
Prix d’un site internet, partie 2
Description
Dans cet épisode, on parle de design et d'hébergement, la création d'un site internet n'est pas une promenade de santé
Auteur
Editeur
Digital Senpai
Logo éditeur
Partagez :

Comments 2

  1. Pingback: Prix d’un site internet, coup de gueule (partie 1) - Digital Senpai

  2. Pingback: Prix d’un site internet, coup de gueule (partie 1) - Digital Senpai

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *